Nov 2013 27

L’importance des prévisions pour passer les pics de consommation

Posté dans Actualités Presse

RTE et ses partenaires lancent aujourd’hui, à Rennes, dans les locaux de Météo-France, la 6ème édition d’ÉcoWatt Bretagne. L’occasion de mettre en regard l’importance des prévisions dans la gestion de la courbe journalière de consommation et de valoriser la collaboration mise en œuvre entre RTE et Météo-France. Alors, qu’elle entame sa  6ème édition, ÉcoWatt continue à fédérer les Bretons : ce sont près de
49 000 ÉcoW’acteurs et 180 chartes d’engagement signées par des établissements publics ou privés, qui forment aujourd’hui une véritable communauté d’éco-citoyens.

 

ÉcoWatt accompagne, depuis 2008, la gestion des pointes de consommation en Bretagne, en invitant les Bretons  (particuliers, collectivités, entreprises, associations, etc.) à une démarche volontaire de modération de leur consommation d’électricité, plus particulièrement en période de froid. A la fin de l’hiver dernier, les inscriptions continuaient à progresser, avec 48 300 ÉcoW’acteurs inscrits.

 

Détecter les situations électriques sensibles

La démarche ÉcoWatt, qui est basée sur l’envoi d’alertes lors des pics de consommation, repose sur la capacité de RTE à détecter des situations sensibles pour l’alimentation électrique de la Bretagne. Pour détecter ces situations sensibles, RTE établit des prévisions, principalement à partir d’hypothèses de consommation, de production, d’échanges entre les régions, et d’un état du réseau électrique.  « L’objectif est notamment de construire des courbes de consommation robustes », comme le précise Carole Pitou, Adjointe à la Directrice du Centre d’Exploitation RTE à Nantes.

La météo joue un rôle essentiel dans la construction des courbes. Ainsi, un écart de température de -1 degré sur la Bretagne correspond à la consommation d’une agglomération d’environ 200 000 habitants en plus (soit l’équivalent des villes de Brest et  Saint-Brieuc). Or un écart de 1 degré, est chose courante.

 

La collaboration avec Météo-France

RTE a donc besoin d’intégrer les données météorologiques à différentes échelles de temps pour l’établissement de ses prévisions, et ce avec une réactualisation qui intervient jusqu’à la journée concernée.

A ce titre, Météo-France fournit des prévisions météorologiques qui intègrent différents paramètres très utiles pour RTE, parmi lesquelles la température, la nébulosité ou encore les observations de vent et des cartes de surveillance régionales. Une expertise, qui fait l’objet d’une amélioration continue. « Sur les trente dernières années, la qualité des prévisions a gagné un jour tous les dix ans : aujourd’hui, les prévisions à 4 jours sont statistiquement aussi fiables que les prévisions à 3 jours du début des années 2000 », indique Michèle Champagne, Directrice pour Météo-France Ouest.

 

Un dispositif entre continuité et nouveautés

Le dispositif ÉcoWatt est donc de nouveau mobilisé pour la 6ème édition, pour continuer à fédérer les Bretons, lors des pics de consommation qui peuvent survenir en hiver, le matin et entre 18h et 20h.

Des nouveautés sont mises en œuvre pour cet hiver, autour d’un nouveau site web, cœur du dispositif, pour les inscriptions des nouveaux ÉcoW’acteurs et pour valoriser les initiatives et les témoignages des particuliers ou organisations déjà inscrites.

Des actions de proximité complètent la démarche, avec des supports d’édition, qui seront diffusés sur le territoire breton par RTE et ses partenaires (Préfecture de la région Bretagne, Conseil régional de Bretagne, ERDF, ADEME), ainsi que des événements tout au long de l’hiver (newsletters, journée pour les ambassadeurs, etc.).

Dans le Sud-Est de la France, la démarche ÉcoWatt Provence-Azur est également relancée pour cet hiver et devient ÉcoWatt PACA : le risque portera en effet à compter de cet hiver sur l’ensemble de la région PACA.

 

La version PDF du communiqué de presse : CP lancement saison 2013-2014

Retour aux Actualités Presse