Nov 2013 26

actu

Les prévisions RTE

Posté dans Actualités

La démarche EcoWatt accompagne depuis 2008, en Bretagne, la gestion des pointes de consommation à laquelle elle contribue avec son système d’alertes. Mais on peut se demander sur quels critères sont déclenchées les alertes ? Production, consommation, avaries techniques… un ensemble de facteurs déterminent l’envoi d’alertes orange ou rouge. Le système électrique étant géré en temps réel par les dispatchers, la capacité à réaliser des prévisions est essentielle pour détecter les situations sensibles.

Détecter les situations électriques sensibles

La démarche EcoWatt repose sur la capacité de RTE à détecter des situations sensibles d’un point de vue alimentation électrique de la Bretagne. Pour détecter ces situations sensibles, RTE a besoin d’établir des prévisions, principalement à partir d’hypothèses de consommation, de production, d’échanges aux « frontières » entre les régions, et d’un état du réseau électrique.

Le poids de la météo

Un écart de -1 degré sur la Bretagne équivaut à la consommation d’une ville d’environ 200 000 habitants (soit l’équivalent des villes de Brest et Saint-Brieuc). Or un écart de 1 degré, c’est chose courante. Le prévisionniste construit donc une prévision de consommation et détermine un « tunnel » qui va encadrer cette prévision. L’objectif est qu’il y ait 80% de chance que la prévision de consommation du lendemain soit dans ce tunnel. La largeur de ce tunnel, sorte d’indice de confiance, est alors un élément complémentaire de prise de décision face à une situation électriquement sensible.

Certains aléas climatiques, notamment le vent et la neige, peuvent provoquer des incertitudes complémentaires sur la prévision de consommation. En effet, la température ressentie par les consommateurs peut alors être différente de la température réelle et influencer leur comportement vis à vis notamment du chauffage.

Retour aux Actualités